Portrait : Marie-Ange Keutchapa, promotrice des Délices d’Angylov

0
232

C’est au Togo en Afrique de l’Ouest il y a 24 ans que Marie-Ange Keutchapa voit le jour. Deuxième d’une fratrie de trois enfants, elle aura une enfance joyeuse et grandira dans un environnement propice à son épanouissement. Originaire de Bangangté à l’ouest du Cameroun, Marie-Ange Keutchapa réside actuellement à Yaoundé où elle exerce ses activités.

Ses études

Après l’obtention de son Baccalauréat A4 allemand au collège Chevrol à Douala, Marie-Ange fait des études en communication. C’est ainsi qu’elle décroche tour à tour à l’institut supérieur de management toujours à Douala, un Brevet de Techniciens supérieurs (BTS) en communication d’entreprise, et une licence professionnelle option publicité. Par la suite, elle crée en 2017, son entreprise de pâtisserie/restauration « Les Délices D’Angylov ».

Ses mérites, défauts et distractions

Marie-Ange est une jeune femme à qui on reconnait de nombreuses qualités parmi lesquelles : la gentillesse, le sens des responsabilités et la confiance. Mais surtout, son côté accueillant et chaleureux qui ne laisse personne indifférent. De sa voix voluptueuse comparable à une caresse, elle reconnait cependant que son grand défaut est l’orgueil. Marie-Ange Keutchapa est une mère célibataire avec un enfant à charge.
Sa principale distraction à ses heures perdues est la musique. Amatrice de chants religieux, Marie-Ange fait partie d’une chorale.

Ses attentes pour l’avenir

Lorsqu’on lui demande ce qu’elle attend de la vie, elle répond sans hésiter : « désormais, grâce à la pâtisserie je rêve grand, moi qui ne rêvais plus. Je souhaite faire de la marque les Délices d’Angylov, la marque déposée de la pâtisserie dans ma région, partout dans le Cameroun et la faire voyager sur d’autres continents. Mais aussi trouver un emploi parallèle pourquoi pas, et avoir tout ce qu’une femme de mon âge peut espérer. »