MALI — MAYA : De petits plats pour faciliter votre cuisine 

0
353
Maya

Créé en 2016 par Seynabou Dieng, Maya est une entreprise malienne spécialisée dans la production de sauces, marinade, et aide culinaire diverse à base de légumes issus de l’agriculture locale.

L’idée d’entreprise

La promotrice de cette entreprise, Seynabou Dieng, a reçu une formation scolaire totalement différente de son domaine d’entrepreneuriat. En effet, elle est diplômée en marketing et management à Paris, mais elle décide de retourner en Afrique pour apporter son savoir-faire et contribuer au développement du continent. C’est alors qu’elle constate que la plupart des produits agroalimentaires transformés sont importés. Après réflexion, elle se dit qu’il n’est pas bien que le Mali importe de la purée de tomate, des jus de fruits ou encore des légumes surgelés. Plus tard elle constate que les femmes jetaient les légumes qu’elles n’ont pas pu vendre dans les marchés de la ville. Elle y voit une opportunité !

Création et fonctionnement de l’entreprise

C’est en 2016 que Seynabou Dieng lance Maya. L’objectif principal lors du lancement de ce concept était de promouvoir et valoriser les légumes du mali, et de présenter au monde entier ce que peut rendre possible cette filière. L’entreprise veut offrir à la femme africaine des produits sains, savoureux et faciles à utiliser afin d’éviter les pertes de temps en cuisine.
« Les premiers produits ont été faits dans ma cuisine », déclare-t-elle. Et au fur et à mesure, les commandes pullulaient. Après quelques mois, l’entreprise est sortie de la cuisine et un local a été loué pour avoir plus d’espace et faciliter ainsi le travail. Deux employés ont immédiatement été recrutés. En 2017, Seynabou Dieng signe son tout premier contrat de distribution avec TOTAL pour 68 points de vente au Mali.
L’entreprise a depuis évolué et ne cesse d’évoluer. Maya est leader dans la valorisation des produits locaux au Mali, et emploie 15 personnes déjà. Les produits Maya sont distribués dans une centaine de points de vente au Mali et au Burkina Faso.

Les produits et services proposés

Maya a une large gamme de produits : les marinades, les sauces, ainsi que les condiments et épices sèches.
– Les marinades
• Ail et fines herbes
• Mangue gingembre
• Tomates basilic
• Persil, épices orientales
– Les sauces
• Purée de piment
• Sauce piment gingembre
• Purées de tomates
• Sauces tomates cuisinées aux épices du Mali
• Mayonnaises
• Vinaigrette ail fines herbes
• Vinaigrette mangue balsamique
• Vinaigrette gingembre miel
– Condiments et épices sèches
• Chapelure aromatisée aux herbes aromatiques

Difficultés et Objectifs

Comme tout entrepreneur, Seynabou Dieng a rencontré des difficultés tout au long de son parcours. D’abord il a fallu convaincre sa famille qu’une diplômée de la Sorbonne refuse un bureau climatisé pour transforme les légumes et les produits locaux. Ensuite, il a fallu se battre pour financer ce projet important, car tout s’est fait sur fond propre. Enfin, une fois le projet lancé, il a fallu convaincre le réseau de distribution d’accepter les produits Maya. Après plusieurs rejets des supermarchés qui ne voulaient pas du tout exposer les produits Maya, Seynabou a dû se battre et user d’astuces et de stratégies particulières pour y arriver.
Les objectifs de Maya et de sa promotrice sont très élevés :
– Conquérir les ménages de la sous-région et se faire de plus en plus connaitre
– Nouer des partenariats solides avec des agriculteurs pour la fourniture de légumes de qualité et en grande quantité pour satisfaire le marché local et sous régional.
– Convaincre les banques et les fonds d’investissements afin d’accéder à un financement et faire perdurer l’aventure.
Maya continue son bonhomme chemin au Mali et dans la sous-région Afrique de l’ouest. Sa promotrice Seynabou Dieng, nous garantit qu’elle continuera de se battre pour que la femme malienne en particulier et africaine en générale consomme africain. Elle espère également que d’autres entrepreneurs interviennent dans la transformation des produits locaux.
Elle termine son propos en encourageant les jeunes entrepreneurs comme elle à « mettre la barre très haute en mettant sur le marché des produits et services de qualités. Car, dit-elle, les produits de qualité ont plus de chance de rester sur le marché à long terme ».

Contact

Pour contacter Maya ICI