Créer sa boîte en 6 étapes : Etape 2 Monter un Business plan

Le business plan (ou plan d'affaires) est un dossier présentant les éléments économiques, financiers et organisationnels de votre projet. Dans cette rubrique, vous trouverez des renseignements précieux qui vous permettront de le construire.

0
587

Le business plan : La bible de votre projet

Le business plan est nécessaire quel que soit votre secteur d’activité (industriel, service, artisanat). De nos jours, les projets tendent à devenir plus importants et plus complexes. Il convient donc de les présenter à des partenaires extérieurs avant d’entrer dans une phase de négociation. Le business plan devient dès lors un outil indispensable pour y parvenir.

Le plan d’affaires vous est doublement utile : il vous permet non seulement de clarifier votre projet en vous assurant que vous n’avez rien oublié, mais aussi de convaincre vos éventuels créanciers en prouvant vos perspectives de rentabilité. Bref, c’est un travail de fond incontournable, encore plus si vous cherchez des financements. A la lecture de ce document, votre investisseur potentiel devra avoir le sentiment que vous présentez un projet cohérent et solide. Alors, ne prenez pas cette étape à la légère !

A quoi va t’il vous servir ?

À titre personnel, le business plan vous permet de vous assurer qu’aucun élément n’a été omis dans la construction de votre projet et de structurer vos idées. Sur une vingtaine de pages, il détaille les caractéristiques de votre projet avec sa présentation, son plan de rentabilité et l’analyse de marché. Il fixe des objectifs commerciaux et financiers et décrit les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre sur une période pouvant aller jusqu’à 5 ans.

Vous avez besoin de financements pour votre projet ? Sachez qu’un business plan sera systématiquement requis pour toute demande de prêt à un établissement bancaire et toute recherche d’investisseur. Votre business plan doit convaincre au premier coup d’œil. A sa lecture, vos créanciers doivent comprendre que vous connaissez très bien le terrain sur lequel vous vous engagez et que vos perspectives de rentabilité sont cohérentes. Vous devrez également prouver que vous avez le profil et les compétences requises pour gérer votre entreprise. Pour autant, pas besoin de trop en faire : vos futurs anges gardiens n’auront que peu de temps à consacrer à la lecture de votre business plan. Sachez donc aller droit au but.

L’improvisation n’est pas concevable

Votre business plan devra contenir au minimum les éléments suivants:

1. La synthèse 

En 4 pages maximum, présentez votre projet de manière synthétique : l’entreprise, le marché, l’offre, la stratégie de développement, les principaux éléments financiers, la présentation de l’équipe et enfin l’utilisation des fonds et les étapes de développement de l’entreprise.

2. Le portrait de votre entreprise 

  • Son histoire
  • Sa forme juridique
  • Sa structure interne (organigramme, collaborateurs, localisation, actionnariat, conseil d’administration…). Insérer ici les CV détaillés des personnes-clés.
  • Son environnement externe (concurrence…)

3. Votre offre 

  • Présentation du produit/service (bénéfice client, positionnement, prix…)
  • Description du marché (taille, tendances, clients/prescripteurs/utilisateurs, concurrents, partenaires potentiels…)
  • Évaluation de votre chiffre d’affaires et de votre part de marché
  • Stratégie marketing : plan marketing détaillant les actions pour vous faire connaitre, politique de prix, politique de vente et de distribution, services périphériques proposés.

4. Votre projet 

  • État d’avancement : les réalisations à ce jour, risques et difficultés dans la mise en œuvre et coûts associés.
  • Organisation : situation de l’entreprise, locaux et équipements requis, ressources humaines nécessaires requises.
  • Planning

5. Les données financières 

  • Plan de financement sur 3 ans
  • Comptes de résultat prévisionnels sur 3 ans
  • Moyens et délais pour atteindre le seuil de rentabilité
  • Plan de trésorerie sur 12 mois

6. La conclusion 

  • Points forts
  • Opportunités et motivation de l’équipe vis-à-vis du projet

7. Les contacts

Renseigner les contacts (Nom, email, Numéro de téléphone) des principales personnes de votre projet.


Quelques conseils à retenir

Le business plan est un instrument qui doit servir à réfléchir et informer, mais aussi à convaincre. En le rédigeant, pensez à :
  • adopter une rédaction concise et précise, mettant en évidence les points-clés,
  • soigner la présentation : la première impression est déterminante, mettez toutes les chances de votre côté !
  • tenir compte d’hypothèses positives comme négatives. Ne surestimez pas votre chiffre d’affaires prévisionnel, ni la progression de votre activité,
  • citer vos sources, notamment pour les chiffres,
  • inclure un calendrier,
  • commenter vos chiffres sans trop les détailler.
  • N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel notamment pour la partie financière. Vous y gagnerez en crédibilité.

Comments

comments