Cameroun: Carolle Mouafo l’ambitieuse entrepreneuse de l’évènementiel – Part 1

Carolle Mouafo est une jeune et dynamique entrepreneuse qui a lancé son entreprise Pro'Event il y'a un an. Dans cet article elle nous présente son son parcourt, ses motivations, sa vie en tant que entrepreneur au Cameroun.

0
721

Parlez nous de votre entreprise et des services offerts

Pro’Évent est une jeune agence qui a vu le jour le 12 juillet 2016. Elle bénéficie de l’expertise des jeunes professionnels du secteur. Nous sommes spécialisés dans l’événementiel et la communicationNos services sont entre autres: Le placement des hôtesses, le wedding planning, La décoration,  le coaching, le community management, l’organisation des conférences de presse …

Parlez-nous de votre parcours académique et professionnel

Je suis une jeune camerounaise qui après l’obtention de mon baccalauréat A, a effectué un passage de deux ans à l’université de Yaoundé 1 à la faculté des lettres. Passionnée par les relations publiques j’ai ensuite intégré sur concours l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ESSTIC) options « Communication des organisations « .
J’ai passé trois belles années dans cette prestigieuse école et obtenu une  licence professionnelle en communication des organisations . Ces années seront celles qui vont réveiller en moi l’esprit d’entreprendre.
Durant mon parcours académique j’ai eu la confiance de plusieurs de mes enseignants et de mes camarades qui m’ont ouvert les portes vers différents postes à responsabilité.
J’ai été ainsi en charge des relations publiques du magazine « StarterMag » , chargée de la communication des établissements « PENIEL »,  j’ai assuré la gestion les relations publiques pour une entreprise Béninoise lors d’un salon international au Hilton de Yaoundé…

Pourquoi avoir décidé de créer votre entreprise ? Quelles étaient vos motivations ?

Ma décision de créer une entreprise vient du fait que j’ai voulu joindre ma formation à mon talent et à ma passion. Consciente de la réalité et du contexte de notre pays je n’ai pas voulu être cette jeune diplômée qui crie sur tous les toits « Le Cameroun est dur il y’a pas de travail ».

J’ai voulu contribuer à ma façon au développement de mon pays ; à mon épanouissement personnel ; celui de ma famille et de mon entourage.

C’est aussi en partie grâce aux encouragements de mes amies et de mes enseignants. Ils m’ont aidé à prendre confiance, moi qui suis timide de nature. Je voudrais aussi souligner que je suis chrétienne et très fan de la parabole des talents. J’ai donc ressenti le besoin de fructifier le talent qui m’avait été donné gratuitement afin de gagner honnêtement ma vie. Étant l’aîné d’une famille, mère et marraine de plusieurs enfants je me dois de réussir.

A quoi ressemble votre journée type ?

Mes journées débutent à 04h30 avec la prière ensuite j’apprête le petit déjeuné des petits et de mon fils puis je file m’apprêter car je prends le temps pour mon make-up et ma tenue dont je mets un accent particulier car je dois être à l’image de ma profession . Ensuite je me rends à la messe de 06h30 avant d’aller au boulot. Quand il y’a possibilité je déjeune à ma pause avec mes amis dans un restaurant de la place selon les envies du jour. Mes journées se terminent en général à 01h30 du matin.

Décrivez nous votre environnement de travail

Je suis une personne qui a la joie de vivre qui est très compréhensible (d’ailleurs mes amis m’ont donné le nom de « mère theresa »). J’aime cette joie de vivre que je partage avec mon personnel. J’aime pas la tristesse du coup je fais l’effort de créer un bon climat avec mes clients et mon personnel. Même si parfois il y’a des incompréhensions je m’arrange toujours à les résoudre calmement. Je suis fière de mon entourage professionnel, on regarde dans la même direction, on a les mêmes objectifs et après tout on travaille dans un esprit familial car pour la plupart ce sont des diplômés de l’ESSTIC.
La Suite de l’interview très prochainement… 
En savoir plus sur Pro’Event ici