18 erreurs qui tuent les start-up – Partie 3 Suite

La durée moyenne de vie des start-up en Afrique est très éphémère. Passer l'enthousiasme et l'excitation du lancement, les entrepreneurs sont très vite rattraper par les réalités : facture à payer, crédit à rembourser, carnet d'adresse à remplir... Voici les 18 erreurs à éviter si vous souhaitez assurer une longévité à votre entreprise.

0
452

11. Démarrer avec peu d’argent

A un moment donné pour faire avancer votre projet et le concrétiser il va vous falloir de l’argent. Être à plusieurs vous assurera de récolter plus que tout seul.

Au démarrage vous allez perdre de l’argent, c’est une certitude cependant à un moment donné il faudra que ça entre sinon il faudra arrêter. A chaque étape de la route vers la création de votre entreprise vous auriez besoin d’argent pour passer à l’étape supérieure. Il vous faudra pour cela réussir à convaincre des investisseurs (levée de fonds) et si vous y arrivez il faudra prendre assez d’argent pour assurer la transition vers au moins les deux prochaines étapes de votre RoadMap.

12. Dépenser trop

Une fois que vous aurez réussi à convaincre des investisseurs après de longues négociations, il ne faudra pas gâcher ce travail ne dépensant à tout va. C’est sans doute l’une des erreurs que font le moins les Start-Up je vous l’accorde. Mais pour éviter que cela vous arrive, au début il vous faudra éviter de recruter trop rapidement et surtout ne pas se tromper.  Voici quelques suggestions à avoir à l’esprit avant de recruter une personne :

  • Recruter si vous avez vraiment besoin
  • Payer vos salariés avec équité, pas plus pas moins que le marché
  • Recruter des personnes qui seront à même d’assurer plusieurs fonctions

13. Laisser le pouvoir gestion des investisseurs

En tant que fondateur serez obligé de faire avec vos investisseurs. Vous ne devriez pas les ignorer, car ils peuvent avoir des idées utiles. Mais vous ne devriez pas non plus les laisser faire fonctionner l’entreprise. C’est censé être votre travail. Si les investisseurs avaient une vision suffisante pour gérer les entreprises qu’ils financent, pourquoi ne les ont-ils pas lancés ? Vous devez en tout temps vous efforcer de rester maitre de votre projet.

Ne pas écouter les investisseurs et les ignorer est probablement moins dangereux que de suivre leurs directions à la lettre. Plus un investisseur à mis de l’argent dans votre projet, plus il voudra s’impliquer. Il faudra réussir à trouver le bon équilibre car vous avez besoin de lui du moins au début.

En général si les choses se passent bien, cela ne devrait pas être important. Tant que vous semblez avancer rapidement, la plupart des investisseurs vous laisseront tranquille. Les investisseurs ont causé des problèmes même pour les entreprises les plus prospères. L’un des exemples les plus célèbres est Apple, dont le Board a commis une erreur fatale dans le licenciement de Steve Jobs. Apparemment, même Google a beaucoup souffert de ses investisseurs dès le début.

LA SUITE  ET AVANT DERNIÈRE DANS LA PARTIE 3 …

LIRE LA PARTIE 2 ICI

 

Comments

comments